Objectif:

Ce tutoriel vous indiquera pourquoi et comment forcer le root spanning tree.

Pour rappel, le Spanning tree un protocole réseau permettant de déterminer un une topologie réseau sans boucle. (source et plus d'informations en cliquant ici)

Explications préliminaires :

Les réseaux Ethernet commutés, doivent impérativement avoir une topologie sans boucle afin d’éviter les tempêtes de broadcast qui les paralysent.

Cependant afin d’assurer une redondance des liens en cas de failover il est nécessaire de multiplier les liens inter switches. L’algorithme du spanning-tree existe afin de calculer une topologie sans boucle en désactivant administrativement les liens en doublons.

Forcer le root-bridge ( ou commutateur racine) permet de choisir le switch qui sera le plus près du cœur de réseau, cela afin d’améliorer les performances du spanning tree, notamment lors du calcul de l’arbre, cette étape s’appelle la convergence.

Le root bridge va décider quels liens sont les plus courts et lesquels doivent être désactivés afin qu’il n’existe pas de boucles sur le réseau tout en préservant la redondance en cas de failover.

Procédure :

Par défaut tous les équipements ont une priorité fixée à 32768.

Si on ne modifie rien,l'élection du commutateur se fera en fonction de l’adresse MAC des équipements, ce qui peut causer l’élection d’un switch/routeur situé au fin fond de votre LAN.

Il faut donc modifier cette priorité pour fixer sa topologie.

La priorité se modifie par incréments de 4096, en matière de spanning-tree le plus bas est le mieux, le switch/routeur avec la priorité la plus basse sera donc élu root bridge.

 

Pour modifier ceci connectez-vous en Serial / Telnet / SSH sur votre powerconnect et entrez la commande suivante :

 

console#conf

console(config)# spanning-tree priority (VALEUR ENTRE 0 et 61440 par incréments de 4096)

 

Vous pouvez jouer avec les priorités afin de choisir qui prendra le root en cas de défaillance du premier, et ainsi de suite.