POWERVAULT MD1000 remplacement de disques durs

Stockage

Stockage
Rejoignez les conversations sur produits Dell dédiés au stockage.

POWERVAULT MD1000 remplacement de disques durs

Cette question a été répondue par Dell-Stephane T

Ma baie est en mode divisée sur 2 serveurs (Windows 2003) un avec ma base de donnée de production et un qui ne sert plus que d'archivage.

J'ai 1 disque qui contient ma BDD qui vient de se mettre en "défaut" et la baie bip.

Les seuls disques que j'ai en ma possession qui pourraient convenir pour le remplacer se trouve sur l'autre partie de la baie.

Je voudrais savoir si je peux directement "depluguer" un disque d'un côté et le "repluguer" directement à la place de celui qui fait défaut ? Ou faut il le formater entre temps ou faire une quelconque manipulation ?

Le disque va-t-il se reconstruire automatiquement même s'il contient d'autres données et fait partie d'un notre raid ?

Merci d'avance et désolé si je n'ai pas respecté les bonnes pratiques du forum, c'est ma première utilisation...

Réponse vérifiée
  • bonjour,

    Apparement vous avez effectué la manipulation sans problème.

    Si le cas se reproduit vous pouvez effacer la configuration étrangère (ancienne signature RAID) pour que cela reconstruise sur le disque choisi.

    Cordialement,
    Stéphane

Toutes les réponses
  • Bonjour,

    aucun problème vous avez bien énoncé votre problématique.

    Pourriez vous me communiquer en privé le service tag de votre baie.

    Cordialement,
    Stéphane

  • bonjour,

    Apparement vous avez effectué la manipulation sans problème.

    Si le cas se reproduit vous pouvez effacer la configuration étrangère (ancienne signature RAID) pour que cela reconstruise sur le disque choisi.

    Cordialement,
    Stéphane

  • Quelle est la procédure pour effacer la configuration étrangère ?

    Je ne l'ai pas fait et le disque semble s'être bien reconstruit...

  • Dans ce cas il n'y a pas de configuration étrangère à effacer (la carte RAID n'a pas trouvé d'ancienne signature RAID)

    Cordialement,
    Stéphane