Crowdsourcing, mesure de la productivité, terminaux… Quelles sont les conséquences des évolutions liées aux NTIC ?

7 tendances majeures
Une importante étude réalisée par un groupe international d’experts pendant 8 mois et coordonnée par l’institut TNS Global, mandaté par Dell et Intel, a dégagé les grandes tendances auxquelles sont ou seront confrontées les organisations et leurs employés avec le développement massif des nouvelles technologies, et les conséquences qu’elles peuvent engendrer :

  • Le crowdsourcing et services de crowdsourcing : les technologies autour du Cloud computing favoriseront-elles la délocalisation des forces de travail ?
  • La productivité́ des employés mesurée en rendement et en résultats, et non plus en heures : de nouvelles mesures de la productivité vont-elles apparaitre ?
  • Les changements dans l’adoption des devices: les entreprises laisseront-elles de plus en plus le choix des équipements à leurs employés ?
  • Les risques de conflits inter générationnels: l’incontournable transfert de compétences entre les générations X et les « digital natives » vont-elles exacerber les tensions ?
  • Les valeurs contre les règles: parce que manager les employés devient difficile, les entreprises vont-elles accentuer leur surveillance et générer un climat de défiance ?
  • La multiplication des casquettes du DSI: leur métier va-t-il s’aligner sur des responsabilités RH ?
  • L’innovation à l’initiative des employés : le travail collaboratif, la décentralisation des organisations vont-ils bousculer les hiérarchies d’entreprise ?

Chacune de ces tendances est enrichie par des pistes de réflexion, les spécificités par pays, les opportunités et les freins, et un cas d’étude.

>> Télécharger Le point de vue des experts

Des tendances au ressenti terrain
Dans un second temps, les implications et les menaces pressenties pour chacune de ces tendances ont été analysées dans 11 pays différents : États-Unis,  Angleterre, France, Allemagne, Brésil, Mexique, Canada, Japon, Australie, Chine et Inde. Au total, l’étude s’est basée sur un panel de plus de 8 000 employés, issus d’entreprises publiques et privées et de tailles différentes.

Parmi les très nombreuses conclusions par thématique et par pays de ce rapport, on peut noter :

  • Pays émergents/pays développés : Les pays émergents semblent bien plus ouverts que les pays développés aux changements induits par ces tendances majeures. Les entreprises en Chine (59 %), au Brésil (50 %) et au Mexique (57 %) devancent largement le Royaume-Uni (27 %), la France (28 %) et les États-Unis (29 %) en ce qui concerne la liberté de choix des technologies accordée au personnel.
  • Flexibilité du temps de travail :  plus de 6 employés sur 10 en France souhaitent être jugés sur les résultats et non pas sur le nombre d’heures passées au bureau.
  • Choix technologiques : 55% des employés apprécieraient davantage leur travail s'ils pouvaient choisir les technologies utilisées.
  • Interopérabilité : 58% des employés en France indiquent être en mesure de partager des données entre tous leurs terminaux

> Télécharger La perspective des employés en France